GBU

Le livre de Qohéleth est en décalage par rapport à tous les autres livres de la Bible hébraïque. Alternant ironie, fatalisme, spleen, mais aussi légèreté et invitation à la jouissance, il donne du fil à retordre au lecteur assidu de la Bible.

Le « Paradoxe Qohéleth« , c’est le titre de mon intervention au GBU Strasbourg le jeudi 16 février 2012 à 20h. Rendez-vous à l’Aumônerie universitaire protestante, 7 avenue de la Forêt Noire. À jeudi ! 😉

5 commentaires sur “GBU Strasbourg : Le paradoxe Qohéleth

  1. Bonjour, j’ai lu que Qohéleth, mot à mot, signifiait « celle de l’assemblée », du verbe hébreu qahal. Est-ce exact ? Le titre serait donc du genre féminin ?

    Est-ce que vos conférences sont conservées sur support informatique ? Ainsi, les passionnés pourraient se les procurer !
    Merci beaucoup.

    1. En effet, Qohéleth est de forme féminine, ce qui est en soi une énigme ! Il n’est pas prévu de diffuser cette intervention, mais je réponds volontiers aux invitations pour des conférences ! 😉

  2. Bonjour
    Je vous informe de notre tournée Qohélet qui se poursuit du
    18 au 21 août en Bourgogne (71) France
    reprise dès le 18 août à Semur-en-Brionnais, collégiale, à 21h
    ensuite Autun cathédrale le 19 août à 21h et pour finir le 21 août à l’église de Châteauneuf (en Brionnais près de Chauffailles) à 17h30
    Cordialement
    Tél 06 87 52 28 62

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *