Je suis en Israël à l’invitation de l’université Bar-Ilan, dont le centre d’épigraphie organise un colloque international sur le judaïsme à la lumière de nouvelles inscriptions et de nouveaux papyrus.

À l’occasion de ce colloque, je présenterai plusieurs ostraca paléo-hébreux inédits qui apportent un éclairage nouveau sur la religion israélite antique.

Les ostraca sont des débris de poterie recyclés en support d’écriture, à l’instar de l’ostracon araméen datant du IVe siècle avant notre ère que j’ai publié l’an passé.

Pour en savoir plus ces nouveaux ostraca paléo-hébreux, rendez-vous dimanche 19 mai à 9h à l’université Bar-Ilan !

Toutes les informations sont disponibles sur l’affiche (PDF).

3 commentaires sur “Le judaïsme à la lumière de nouvelles inscriptions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *