Jericho

J’emmène un groupe d’étudiants découvrir la topographie et l’archéologie de la Terre Sainte du 1er au 11 juillet 2010.

Au programme : Jérusalem, le Néguev, Arad, la mer Morte, Massada, Ein-Guèdi, Qumrân, Jéricho, le Jourdain, Beth-Shean / Scythopolis, Tibériade, Capharnaüm, la Galilée, Césarée… Bonnes vacances à tous ! 😉

5 commentaires sur “Voyage d’étude en Israël du 1er au 11 juillet 2010

  1. Cher Monsieur,

    D’abord un grand Merci pour votre générosité!

    Je suis en train de lire votre ouvrage Le premier manuscrit du Livre d’Hénoch.

    Bien entendu, au-delà de la page 59, ce n’est que le français que je pourrai comprendre…

    Le fascinant John Meier dirait que je suis une chrétienne débordante d’imagination (p. 99, Un certain Juif, nommé Jésus, tome I).

    Je suis arrivée à votre ouvrage, comme on s’abandonne à son destin.

    D’abord ce sont les Écrits gnostiques publiés par La Pléiade, et co-dirigés par Paul-Hubert Poirier et Jean-Pierre Mahé qui ont attiré mon attention, il y a 2 ans, à Ottawa. J’avais pu feuilleter l’ouvrage et y découvrir l’Ogdoade.

    Les Écrits gnostiques m’ont menée à Jean Doresse, à Jean-Pierre Mahé (Hermès), à Madeleine Scopello (Femme, gnose et manichéisme).

    Ensuite à André Paul (Quel maître audacieux!) et ses ouvrages et son travail concernant les Manuscrits de la Mer morte.

    Et enfin à votre ouvrage. Et je découvre, plongée jusqu’à l’éblouissement dans mes études que j’ose appeler bibliques, la publication du premier tome de la Bibliothèque de Qumrân, aux Éditions du Cerf et votre participation majeure. Je le commande à l’instant!

    Si je comprends bien, la traduction française de 4Q201 à 4Q212 a été réalisée sur les fragments araméens, mais à l’aide de la version plus complète éthiopienne, en guèze?

    Avant de vous découvrir, j’ai rencontré par hasard un couple d’Éthiopiens avec qui j’ai bavardé dans un café à Ottawa. L’homme m’avait parlé d’Hénoch, etc.

    Je trouve bien chanceux les étudiants qui vous accompagneront en Terre sainte.

    Est-ce qu’il se pourrait qu’un jour, vous accompagniez, des laïcs dans cette région mythique, berceau de notre culture?

    Je l’espère de tout cœur! Je m’inscris tout de suite!

    Très cordialement,

    Lorraine Couture
    Enseignante du français langue seconde
    Ottawa

  2. Cher Monsieur,

    Je souhaite ardemment votre visite au Québec (Canada).

    Peut-être pourrait-on demander au prêtre catholique et chercheur M. Paul-Hubert Poirier de l’Université Laval de vous inviter.

    Comme vous le savez, Messieurs Paul-Hubert Poirier et Jean-Pierre Mahé ont co-dirigé la publication des Écrits gnostiques à la Pléiade. Des chercheurs de L’Université Laval, située dans la ville de Québec, travaillaient depuis 1975 sur les découvertes de Nag Hammadi.

    Comme l’a écrit M. André PAUL à la page 8 de son ouvrage

    La Bible avant la Bible,

    il faudrait « construire un pont entre les doctes spécialistes des écrits de la mer Morte et la gent combien protégée des exégètes ou biblistes. De fait, les deux rives s’ignorent ».

    Toujours selon M. André Paul, « Peut-on rêver de la réalisation d’une Bible, en français et en d’autres langues, qui, après les décantations et discernements requis, intégrerait l’apport original des rouleaux de la mer Morte?

    (…) UNE BIBLE RÉINVENTÉE À LA VÉRITÉ.

    Je vous souhaite une très longue vie ainsi qu’à M. André PAUL, vous êtes des maîtres, des pionniers géniaux, et libres penseurs de surcroît!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *