Voici la version 1.7 (Windows) de mon clavier Unicode « Français AZERTY ». La version Mac est disponible ici.

Ce clavier étend le clavier français AZERTY classique en y ajoutant de nombreux diacritiques et symboles, ce qui permet de saisir d’autres langues basées sur l’alphabet latin (telles que l’allemand, le polonais, le hongrois, l’esperanto…) et des caractères typographiques, phonétiques, et de translittération (y compris pour les langues indo-européennes et sémitiques).

Installation

  1. Cliquez sur le lien suivant pour télécharger le clavier : Clavier français AZERTY Windows
  2. Ouvrez l’archive téléchargée, lancez “setup” et patientez pendant l’installation.
  3. Un message vous informe que le clavier a bien été installé. Redémarrez votre ordinateur.

Emploi

  1. Dans votre traitement de texte, placez votre curseur là où vous souhaitez entrer du texte à l’aide de ce clavier.
  2. Cliquez sur l’icône de clavier dans la barre des tâches. En principe, elle est à droite du sigle « FR » :
  3. Cliquez sur le clavier « Français AZERTY »
  4. Vous pouvez désormais entrer du texte avec ce clavier.
  5. Une fois que vous avez fini d’utiliser ce clavier, cliquez à nouveau sur l’icône dans la barre des tâches puis sur l’option « Français ».

Fonctionnement

Alphabet

L’alphabet et les autres caractères courants sont situés sur les mêmes touches que le clavier français.

Diacritiques

Les diacritiques fonctionnent sur le même principe que l’accent circonflexe sur le clavier français : on tape l’accent puis le caractère sur lequel placer l’accent. De nombreux diacritiques sont disponibles, et placés de façon mnémotechnique :

Diacritiques suscrits

  • circonflexe : touche ^ (ex: « ^ i » → î)
  • tréma : touche MAJ+^ (ex: « MAJ+^ i » → ï)
  • aigu : touche é (ex: « é i » → í)
  • grave : touche è (ex: « è i » → ì)
  • macron : touche à (ex: « à i » → ī)
  • brève : touche ù (ex: « ù i » → ĭ)
  • tilde : touche ALTGR+é (ex: « ALTGR+é i » → ĩ)
  • crochet : touche ALTGR+è (ex: « ALTGR+è i » → ỉ)
  • caron : touche ALTGR+^ (ex: « ALTGR+^ i » → ǐ)
  • rond : touche ALTGR+MAJ+* (ex: « ALTGR+MAJ+* a » → å)
  • point : touche ALTGR+MAJ+; (ex: « ALTGR+MAJ+; t » → ṫ)
  • double aigu : touche ALTGR+MAJ+é (ex: « ALTGR+MAJ+é u » → ű)

Diacritiques souscrits

  • cédille : touche ç (ex: « ç t » → ţ)
  • circonflexe souscrit : touche ALTGR+MAJ+^ (ex: « ALTGR+MAJ+^ t » → ṱ)
  • brève (lunule) : touche ALTGR+ù (ex: « ALTGR+ù h » → ḫ)
  • rond : touche ALTGR+* (ex: « ALTGR+* a » → ḁ)
  • virgule : touche ALTGR+, (ex: « ALTGR+, t » → ț)
  • point : touche ALTGR+; (ex: « ALTGR+; t » → ṭ)
  • macron : touche ALTGR+: (ex: « ALTGR+: t » → ṯ)
  • ogonek : touche ALTGR+ç (ex: « ALTGR+ç a » → ą)

Caractères composites

Le système Unicode ne prévoit pas toutes les combinaisons possibles. Par exemple, il n’y a pas de b doté d’une brève souscrite ; si donc j’essaie la combinaison « ALTGR+ù b », le clavier retourne une brève souscrite puis un b.

Certaines polices (notamment Charis SIL) pallient néanmoins cette lacune en proposant un positionnement intelligent des diacritiques même en l’absence de combinaison existante. Il suffit alors d’entrer la lettre suivie du diacritique voulu (en appuyant sur la touche ESPACE pour placer celui-ci sous la lettre qui précède). Par exemple, si je tape « b ALTGR+ù ESPACE », j’obtiens :

Je peux alors ajouter un autre diacritique suivant le même procédé. Si je tape ensuite « ALTGR+; ESPACE », un point souscrit vient se positionner intelligemment :

Cela suppose néanmoins l’emploi d’une police « intelligente » telle que Charis SIL et d’un logiciel compatible (ce qui ne pose en principe pas de problème sur un ordinateur récent).

Autres caractères

Le clavier propose également de nombreux caractères utiles pour des transcriptions, des éditions critiques, etc.

Autres touches mortes

  • lettres barrées : touche ALTGR+b (ex: « ALT+b o » → ø)
  • petites majuscules : touche ALTGR+MAJ+m (ex: « ALTGR+MAJ+m t » → ᴛ)
  • lettres gothiques : touche ALTGR+g (ex: « ALTGR+g MAJ+c » → ℭ) [remarque : d’autres lettres gothiques sont disponibles dans le système Unicode mais ne peuvent être intégrées au clavier]
  • indices : touche ALTGR+n (ex: « ALTGR+n 1 » → ₁)
  • exposants : touche ALTGR+MAJ+n (ex: « ALTGR+n 1 » → ¹)

Phonétique

  • demi-anneau à droite (aleph) : touche ² (→ ʾ)
  • demi-anneau à gauche (ayin) : touche MAJ+² (→ ʿ)
  • coup de glotte : touche ALTGR+² (→ ʔ)
  • coup de glotte réfléchi : touche ALTGR+MAJ+² (→ ʕ)
  • epsilon latin (≠ grec) : touche ALTGR+& (→ ɛ) [pour la majuscule, combiner avec la touche MAJ]
  • æ : touche ALTGR+a [idem]
  • ej : touche ALTGR+z (→ ʒ) [idem]
  • shwa : touche ALTGR+e (→ ə) [idem]
  • thorn : touche ALTGR+t (→ þ) [idem]
  • yogh : touche ALTGR+y (→ ȝ) [idem]
  • œ : touche ALTGR+i [idem]
  • o ouvert : touche ALTGR+o (→ ɔ) [idem]
  • esh : touche ALTGR+s (→ ʃ) [idem]
  • ed : touche ALTGR+d (→ ð) [idem]
  • gamma latin (≠ grec) : touche ALTGR+g (→ ɣ) [idem]
  • h barré : touche ALTGR+h (→ ħ) [idem]
  • eszett : touche ALTGR+b (→ ß) [idem ; notez que c’est aussi une touche morte, il faut donc appuyer sur espace pour avoir le eszett]
  • l sanglé : touche ALTGR+l (→ ɬ)
  • j sans point : touche ALTGR+j (→ ȷ)
  • i sans point : touche ALTGR+k (→ ı)

Symboles et ponctuation

  • Diamètre (≈ ensemble vide minuscule) : touche ALTGR+q (→ ⌀)
  • Ensemble vide (≈ diamètre majuscule) : touche ALTGR+MAJ+q (→ ∅)
  • Multiplication : touche ALTGR+MAJ+$ (→ ×)
  • Racine : touche ALTGR+MAJ+ù (→ √)
  • Tiret insécable : touche ALTGR+MAJ+_ (→ ‑)
  • Point de coupure de mot : touche ALTGR+! (→ ‧)
  • Environ égal : touche ALTGR+x (→ ≈)
  • Différent de : touche ALTGR+MAJ+= (→ ≠)
  • Prime : touche ALTGR+MAJ+' (→ ′)
  • Seconde : touche ALTGR+MAJ+" (→ ″)
  • Crochet ouvert gauche : touche ALTGR+< (→ 〈)
  • Crochet ouvert droit : touche ALTGR+MAJ+< (→ 〉)
  • Demi-crochet haut gauche : touche ALTGR+MAJ+( (→ ⸢)
  • Demi-crochet haut droit : touche ALTGR+MAJ+) (→ ⸣)
  • Demi-crochet bas gauche : touche ALTGR+MAJ+- (→ ⸤)
  • Demi-crochet bas droit : touche ALTGR+MAJ+è (→ ⸥)
  • Cercle en pointillé : touche ALTGR+MAJ+à (→ ◌)
  • Point d’exclamation inversé : touche ALTGR+! (→ ¡)
  • Barre verticale : touche ALTGR+MAJ+l (→ |)
  • Barres parallèles : touche ALTGR+MAJ+x (→ ∥)
  • Version samaritaine : touche ALTGR+G $ (→ ⅏)
  • Espace ponctuation : touche MAJ+espace
  • Espace insécable : touche ALTGR+espace
  • Espace sans chasse : touche ALTGR+MAJ+espace
  • Point de conduite simple : touche ALTGR+p

Si vous avez des suggestions pour compléter ce clavier, n’hésitez pas à m’en faire part !

18 commentaires sur “Clavier étendu français AZERTY 1.7 Windows

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *