Ostracon Maqqéda

Je viens de publier une inscription inédite mentionnant la ville biblique de Maqqéda. Elle est écrite en araméen et date du quatrième siècle avant notre ère.

Il s’agit d’un « ostracon », c’est-à-dire un débris de poterie recyclé en support d’écriture. Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger l’article au format PDF :

Langlois 2012, « Un nouvel ostracon mentionnant la ville biblique de Maqqéda », Semitica 54, p. 51-63

Un commentaire sur “Un nouvel ostracon mentionnant la ville biblique de Maqqéda

  1. Bravo Michaël, époustouflant ! Ce que l’on pourrait croire n’être que des « mythes fondateurs » enfouis dans la poussière des mémoires soi-disant obscures, se révèlent au final être des faits historiques, comme la stèle de Ponce Pilate de Césarée qui confirme son existence et son autorité ! Merci à ceux qui « ressuscitent les morts » 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *