À l’approche de noël, les chrétiens évoquent cette prophétie célèbre d’Isaïe 7,14 : la vierge sera enceinte et enfantera un fils qu’elle appellera Emmanuel. Mais saviez-vous que le même passage annonce d’autres naissances prophétiques ?

Un nouvel ouvrage s’intéresse à l’enfant qui suit immédiatement Emmanuel. Son nom ? Maher-Shalal-Hash-Baz. Si cela ne vous dit rien, je vous invite à lire ce livre et, pour vous mettre l’eau à la bouche, en voici le premier chapitre, rédigé par votre serviteur.

Michael Langlois, « Une naissance prophétique peut en cacher une autre : Maher-Shalal-Hash-Baz et Emmanuel dans le texte hébreu d’Is 8, 1-8 », in L’exégèse d’Isaïe 8, 1-8 (Études d’histoire de l’exégèse 5), sous la direction de Matthieu Arnold, Gilbert Dahan et Annie Noblesse-Rocher, Paris, Cerf, 2013, p. 15-33.

J’y traite du texte hébreu d’Isaïe 8,1-8, de sa structure, de ses difficultés, et de ses enjeux. Cette publication fait suite à la journée d’étude éponyme à laquelle j’avais été invité.

Bonne lecture, et joyeux noël à tous ! 😉

5 commentaires sur “Une naissance prophétique peut en cacher une autre

  1. C’est un thème assez intéressant ! Mais ce que vous dite ne serrait il pas contradictoire à la croyance chrétienne ? Peut être que la réponse se trouve dans le livre alors pourriez vous m’indiquer où trouver ce livre ? Mais si vous avez une réponse à ma question ce ne serrait pas de refus !

      1. Plutot qu’un commentaire j’ai besoin de l’article Sur une naissance prophétique peut en cacher une autre. Merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *