Semitica 54

Le volume 54 des cahiers Semitica vient de paraître !

Monde sémitique et Bible hébraïque, édité par Michael Langlois sous la direction de Thomas Römer. Paris, Maisonneuve, 2012. 250 p., ISBN 978-2-7200-1164-1.

En voici le sommaire :

Première partie : Documents inédits

  • Jean-Marie Durand – avec une note de Michaël Guichard. Noms d’équidés dans les textes de Mari. p. 9-18.
  • Michaël Guichard. Relations entre Carkémish et Mari : nouveaux fragments. p. 19-32.
  • André Lemaire. Quatre nouveaux ostraca paléo-hébreux. p. 33-49.
  • Michael Langlois. Un nouvel ostracon mentionnant la ville biblique de Maqqéda. p. 51-63.
  • André Lemaire. Trois nouveaux ostraca araméens d’Idumée. p. 65-70.
  • Marie-Jeanne Roche. Deux graffiti thamoudiques dans la région de Bayḍāʾ, Pétra. p. 71-79.
  • François Bron. Une nouvelle inscription sabéenne du règne de Laḥayʿathat Yarkham, roi de Sabaʾ et dhū-Raydān. p. 81-89.


Deuxième partie : Études épigraphiques, philologiques et historiques

  • Reinhard Achenbach. The Protection of Personae miserae in Ancient Israelite Law and Wisdom and in the Ostracon from Khirbet Qeiyafa. p. 93-125.
  • Matthieu Richelle. Notes épigraphiques sur l’ostracon numéro 3 de Tell el-Mazar. p. 127-146.
  • Jürg Hutzli. The Procreation of Seth by Adam in Gen 5:3 and the Composition of Gen 5. p. 147-162.
  • Thomas Römer. Le « sacrifice d’Abraham », un texte élohiste ? Quelques observations à partir de Gn 22,14 et d’un fragment de Qumrân. p. 163-172.
  • Hans-Peter Mathys. Exode 12,38 et Nombres 11,4 : Éléments d’interprétation philologique et historique. p. 173-184.
  • Christophe Nihan. Garizim et Ébal dans le Pentateuque. Quelques remarques en marge de la publication d’un nouveau fragment du Deutéronome. p. 185-210.
  • Ido Koch. The “Chariots of the Sun” (2 Kings 23:11). p. 211-219.
  • Torleif Elgvin. Notes on the Gabriel Inscription. p. 221-232.
  • David Hamidović. An Eschatological Drama in Hazon Gabriel: Fantasy or Historical Background? p. 233-250.

4 commentaires sur “Semitica 54

  1. Longue vie à Semitica.
    Merci à toute l’équipe pour ce nouveau volume qu’il me tarde de pouvoir lire. Félicitations à Michael Langlois qui redonne vie à cet ostracon après tant d’années de sommeil …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *