Idolâtrie et idoles

262 views
Lorsque la Bible condamne l'idolâtrie, elle évoque plusieurs pratiques.
— Il peut par exemple s'agir de la vénération de dieux autres que Yhwh, puisque celui se présente comme "jaloux", refusant que son peuple serve d'autres dieux (on appelle cela la "monolâtrie"). 
— Il peut aussi s'agir de l'usage d'objets représentant une divinité (Yhwh ou autre), par exemple des statues, statuettes, pierres dressées ou poteaux. Ces pratiques étaient courantes à l'époque, mais on observe dans l'histoire du judaïsme ancien une évolution qui prône un culte dit "aniconique", c'est-à-dire sans représentation.
— Plus généralement, il peut s'agir d'autres pratiques cultuelles réprouvées, qui ne rentrent pas dans le cadre fixé par la Tora : rituels, sacrifices, etc.
— Enfin, il peut même s'agir de la simple croyance en d'autres êtres divins, à une époque où se développe ce qu'on appellera plus tard le "monothéisme", c'est-à-dire la croyance en un dieu unique, les autres dieux n'existant tout simplement pas ou étant englobés dans ce dieu unique.
Aujourd'hui, certains lecteurs de la Bible ne se sentent pas concernés pas ces textes car ils ne vivent pas dans un milieu où ces pratiques sont courantes. Ils cherchent donc à élargir le sens du texte pour lui trouver une pertinence dans leur quotidien. Cette démarche est tout-à-fait légitime ; il faut alors comprendre ce qui, dans le contexte de l'époque, avait conduit les auteurs de la Bible à écrire ces versets, et s'il n'y aurait pas des parallèles à faire avec le contexte dans lequel nous vivons aujourd'hui. On pourrait par exemple souligner le fait que Dieu est "jaloux" et ne veut pas que quoi que ce soit joue dans nos vies le rôle qui est le sien ; on pourrait également mettre en garde contre une forme de superficialité, où l'on se focalise sur une image ou quelque chose de solide, qui nous donne un faux sentiment de sécurité ; etc.
Cette façon de s'approprier le texte biblique montre la pertinence de la Bible aujourd'hui, mais il faut être vigilant, car on risque d'oublier le sens premier du texte, et on risque aussi de faire dire au texte le contraire de ce qu'il voulait dire. D'où l'importance d'une bonne formation biblique ! 😉

On Thu, Aug 22, 2019 at 5:38 PM 

Bonjour,

Tout d'abord bravo et merci de partager toutes ces connaissances.

La Bible parle souvent d’idolâtrie et d'idoles. Doit-on réduire

cela aux représentations de fausses divinités ou peut-on parler

d’idolâtrie lorsqu'une activité, une passion, un vice (…) nous

éloigne de Dieu? Pour donner un petit exemple: peut-on être

considéré comme idolâtre si l'on passe son temps sur les réseaux

sociaux? Je ne pense pas que l'on trouve trace de Facebook dans la

Bible 😉 mais doit -on restreindre le terme idolâtrie à l'adoration

de faux dieux?

Merci beaucoup pour votre réponse!

Changed status to publish