le corps ds l’anthropologie sémitique ou grecque

262 views
Bonjour,
Il existe plusieurs mots en hébreu (et dans les langues sémitiques en général) pour désigner le corps. Par exemple, le mot baśar est employé dans la Bible hébraïque pour présenter l'homme comme être corporel. On y trouve aussi le terme gwiyya, également attesté en araméen, où l'on utilise également le terme pgar pour désigner le corps humain. C'est d'ailleurs ce terme qui est employé en syriaque (un dialecte araméen oriental) dans le Nouveau Testament lorsque Jésus dit “Ceci est mon corps”, pour reprendre votre exemple (Matthieu 26,26 ; Luc 22,19 ; 1 Corinthiens 11,24).
Au delà du vocabulaire, je ne suis pas sûr qu'il y ait une différence anthropologique fondamentale entre le monde sémitique et le monde grec, car on y trouve diverses écoles de pensée et différents regards sur la corporéité de l’être humain. Certains voient l’être humain comme fondamentalement corporel, si bien qu'ils n'envisagent pas une existence sans corps mais, plutôt, une résurrection corporelle. D'autres, au contraire, envisagent tout-à-fait que l'être humain puisse vivre sans corps, de façon immatérielle. Cela ne veut pas dire pour autant qu'ils portent un regard négatif sur le corps, mais de tels courants de pensée se sont en effet développés, tant dans le monde sémitique que grec.
On retrouve ces diverses tendances dans le judaïsme et dans le christianisme, et dans les diverses interprétations qui ont été faites des textes bibliques. Il faut donc être très prudent avant d'imposer au texte biblique l'une ou l'autre lecture. La Bible n'a pas fini de nous surprendre ! 🙂 
On Wed, May 22, 2019 at 9:01 PM 

Bonsoir,

Sachant que dans les langues sémitiques et en hébreu, le mot "corps"

n’existe pas, sauf "goph" le cadavre, quelle est la différence

entre l'anthropologie sémitique et grecque qui elle semble voir le

corps d'un être vivant comme un objet, ou du moins séparé ?

Cela n'est pas sans importance, car un prostitué est ds l'illusion

quand il pense que son corps est un outil de travail, sans

conséquence sur sa psyché et son esprit.

Jésus a-il-pu dire pendant la cène "ceci est mon corps" alors qu'il

s'adressait à des juifs ? MERCI

Changed status to publish