L’épopée de Gilgamesh est-elle une source de la Bible ?

2.45K views
L'épopée de Gilgamesh présente des parallèles très intéressants avec certains passages ou thèmes de la Bible. Je pense notamment à la question de l'immortalité, avec Adam et Ève, ou au déluge, avec Noé. On peut donc raisonnablement se demander, comme vous le faites, si les auteurs de la Bible se sont servis de cette épopée.
Dans le cas présent, il n'y a pas de parallèle textuel direct. L'épopée de Gilgamesh n'est donc pas une source du même type que la "source Q" des évangiles (une hypothèse qui vise à expliquer les parallèles textuels directs entre les évangiles du Nouveau Testament). Faut-il conclure à une coïncidence ? De fait, il arrive parfois que des thèmes similaires soient abordés sans qu'il y ait contact direct (on parle alors de polygenèse). Mais dans le cas de Gilgamesh, on a récemment trouvé la preuve que ce personnage n'était pas inconnu du judaïsme antique : le livre des Géants, dont on a retrouvé des manuscrits à Qumrân (et dont j'ai publié une édition bilingue dans le premier volume de la Bibliothèque de Qumrân), mentionne à plusieurs reprises Gilgamesh.
Entre les deux hypothèses extrêmes qui consistent à supposer soit une filiation directe, soit une coïncidence, la réalité est probablement plus complexe : les auteurs de la Bible connaissaient les traditions liées à Gilgamesh, mais peut-être pas dans la forme qui nous est parvenue, et sans pour autant les intégrer de façon servile. Ils ont interagi avec (et parfois réagi contre) un important répertoire culturel et littéraire bien connu de leurs contemporains.
Ce répertoire ne nous est connu que partiellement, au hasard des découvertes archéologiques. Il reste donc encore de nombreux parallèles à découvrir ! 

On Fri, Dec 6, 2019 at 10:59 AM

Bonjour Mr Langlois,

Bien que je ne sois aucunement spécialiste des questions religieuses,

je reste très envahie par ce désir de comprendre et je porte un

grand intérêt à l'Epopée de Gigalmesh et aux mythes archétypaux

antérieurs aux textes religieux judéo-chrétiens et orientaux. Si

les liens me semblent évidents dans le sens où tous participent

chronologiquement à l'édifice spirituel de l'humanité, je

souhaiterais avoir votre avis de spécialiste : un tel texte fondateur

pourrait-il appartenir à ce que certains appellent la "source Q" ?

J'espère que mon questionnement n'est pas trop déplacé ou ridicule.

Je vous remercie par avance du temps passé à me lire et

éventuellement à me guider.

Bien cordialement,

Changed status to publish